About

Out There est un projet de photographies et d’entretiens mené par Lily Hook à la rencontre de personnes queer et de leurs vécus. Ce projet est né en 2016 de l’envie de parler des réalités que vivent les personnes queer (désignées ici comme telles sous le terme parapluie non-hétéro et/ou non-cisgenre) et du lien qu’elles font entre leur identité queer, leur (in)visibilité et l’espace public. Je pense qu’il n’existe pas de « style queer » auquel il faille adhérer pour être valide dans son identité dissidente. Chaque stratégie adoptée est légitime et fascinante car elle est ce qui nous permet de tenir le coup et de survivre au sein de sociétés qui nous marginalisent au mieux, nous tuent souvent.

L’objectif du projet est d’offrir une représentation plus juste et plus diverse des personnes queer ainsi qu’une plateforme pour leur permettre de discuter de leurs manières de résister aux oppressions qu’iels subissent et comment iels se redonnent de la puissance. Évidemment, il s’agit aussi de questionner la normativité queer et l’invisibilité des queer racisé.e.s, queer handicapé.e.s, queer gros.ses, queer de genre non-conforme, queer âgé.e.s et de toustes queer ayant senti que leur légitimité ou crédibilité queer n’est pas reconnue.

– – –

Out There is a photo-interview project by Lily Hook for queer-identified persons to talk about the complexity of their identity, choices of (in)visibility and their relationship to public space.I don’t believe in a “queer style” you have to adopt to validate your dissident identity. Each chosen strategy is valid and fascinating because it allows us to cope and survive in societies that marginalize us at best, killing us often.

Started in 2016, the aim of this project is to offer a more accurate and diverse representation of queer people (used as the umbrella term for non-straight and/or non-cis people) as well as a platform for them to discuss how they resist the oppressions they face and how they empower themselves. Obviously, it serves to question queer normativity and the invisibility of queer people of color, disabled queers, fat queers, gender non-conforming queers, queer elders and all queers that haven’t felt like their “queer cred” is acknowledged.